Liens vers les pages web anciennes du KKE

Les sites internationaux du KKE sont déplacés progressivement à un nouveau format de page. Vous pouvez trouver les versions anciennes des pages déjà mises à jour (avec tout leur contenu), en suivant ces liens.

Déclaration du Bureau de presse du CC

Le plan d’intervention des États-Unis et de l’UE ne peut être caché derrière l’atterrissage forcé inacceptable

Dans une déclaration sur l'atterrissage forcé d'un avion à Minsk et les plans d'intervention en Biélorussie, le Bureau de presse du Comité central du KKE souligne ce qui suit:

 

«Le plan des États-Unis et de l'UE d’intervention flagrante dans les affaires intérieures du Belarus ne peut être caché derrière l'action inacceptable de l'atterrissage forcé de l'avion de Ryanair à Minsk. Ces forces prétendent être «sensibles» à cette incident, mais ce sont elles qui ont formé tout un cadre institutionnel qui, au nom de la «lutte contre le terrorisme», prévoit de telles pratiques, qu’elles ont utilisés à plusieurs reprises dans le passé, alors que maintenant pour leurs propres intérêts, ils suivent la tactique hypocrite de « deux poids, deux mesures ».

Pour leurs plans, ils utilisent le prétexte bien connu des « droits de l'homme » sous lequel, dans le passé, ils ont mené  des dizaines d'interventions et de guerres impérialistes. En fait, comme dans le cas de l'Ukraine, ils n'hésitent pas à soutenir même les organisations néonazies les étiquetant comme «militants», alors que récemment un complot de coup d'État a été dévoilé en Biélorussie, avec l'implication des forces militaires,  qui pourraient même aller jusqu'à l'assassinat du président élu, ce qui rappelle les interventions dans les pays d’Amérique latine.

Non seulement le gouvernement de la ND participe mais aussi il joue un rôle de premier plan dans ce complot, en adoptant tous les prétextes inacceptables, avec l'aide de SYRIZA et de KINAL. « La responsabilité du choix de son avenir et de la détermination des développements politiques dans son pays n’incombe qu’au peuple biélorusse lui-même, sans intervention étrangère, qui sert à d'autres fins ».

 

27.05.2021